Après Saïd Djinnit : Edem Kodjo, nouveau Consultant

0
133

Edem KodjoOn apprend que la présidente de la Commission de l’Union Africaine, Nkosana Dlamini Zuma, vient de confier au Togolais Edem Kodjo, membre du groupe des « Sages » de cette organisation continentale, ancien Premier ministre, ancien ministre des Affaires Etrangères et Secrétaire général honoraire de l’OUA (Organisation de l’Union Africaine), une mission de consultation des acteurs politiques et de la société civile de la RDC, en vue de recueillir leurs avis et considérations en rapport avec le dialogue. A cet effet, le précité devait arriver à Kinshasa incessamment, dans le but de faire tomber les dernières barrières qui empêchent encore les Congolais de se mettre autour d’une même table, afin de débloquer le processus électoral complètement en panne.

La Sud-Africaine Nkosama Zuma n’a pas caché la vive préoccupation de l’Union Africaine de voir ce forum se tenir dans le meilleur délai, afin de donner aux Congolais et à leur pays le maximum de chances de se remettre sur l’orbite de la démocratie et du développement.

On croit savoir qu’à l’instar de Saïd Djinnit, Envoyé spécial de l’Union Africaine dans les Grands Lacs, appelé par le Secrétaire général de l’ONU à mener une mission pareille en décembre 2015, Edem Kodjo va se limiter à remplir un rôle de consultant.

Il est à espérer que la patience du peuple congolais, qui a déjà atteint la limite du tolérable à cause d’un dialogue qui ne démarre toujours pas, est prise en compte par la communauté internationale. L’option d’une médiation internationale étant largement partagée, il serait plus que temps de fixer les esprits sur l’identité du facilitateur international.

Kimp