Après publication des listes provisoires, la CENI face à d’autres défis

0
261

Bien qu’ayant publié la liste provisoire des candidats députés provinciaux et nationaux ainsi que ceux à la présidentielle, la Commission Electorale Nationale Indépendante, a encore du pain sur la planche avant la date du 23 décembre 2018. 29 août 2018, une importante réunion a eu lieu la centrale électorale. Elle était présidée par le vice-président de la CENI, Norbert Basengezi Kantitima.

A l’issue de cette réunion, le rapporteur de la CENI, Jean Pierre KALAMBA, a déclaré ce qui suit : « Après la publication des listes provisoires, nous avons eu des activités intenses qui
nécessitent qu’à l’intervalle d’au moins deux jours si pas chaque jour, le Bureau doit se réunir pour examiner les défis opérationnels à relever. Ce matin, nous venons d’examiner les points opérationnels ci-après:
–       Adoption du prototype des listes électorales provisoires à produire
et à afficher dans nos antennes. Mais le Bureau a estimé que l’on peut
aller loin  jusqu’aux secteurs et chefferies et là on pourra résoudre
le problème de l’exigence de la loi et le problème de la
recommandation de l’Organisation internationale de la Francophonie qui
voulait qu’on affiche les listes provisoires des électeurs pour
résoudre le problème des électeurs sans empreintes ;
– Nous venons de résoudre le problème de l’arrivée des cargaisons de
la quincaillerie électorale en termes de premier bateau qui arrive le
30 avec les encres indélébiles et autres matériels à déployer dans
l’axe sud-centre et le plan venait d’être adopté avec ses contingences
;
– Nous venons aussi d’adopter le guide méthodologique de repérage des
sites de vote avec le mécanisme approprié pour l’identification, le
recrutement et la formation des membres qui travailleront dans les
bureaux de vote ;
– Nous avons abordé la question de  sécurisation du processus ».
Le rapporteur de la CENI a lancé un message aux parties
prenantes et les a invités à faire confiance à la CENI. Et, à la
question de savoir si la machine électorale connait de difficultés,
Jean-Pierre KALAMBA, a affirmé n’est pas grippée. Par ailleurs, le
rapporteur de la CENI a annoncé que d’ici 4 jours, la CENI invitera
les partis phares, en raison de 10 de chaque côté, en vue d’examiner
le problème d’affichage des listes.
Le cercle des cheminots a servi de cadre le mardi 28 août à la séance
de sensibilisation de 113 jeunes leaders de la ville de Kindu sur la
machine à voter. Cette activité qui a été menée par une équipe du
secrétariat exécutif provincial de la CENI,  dans la province du
Maniema, a concerné 113 jeunes dont 79 hommes et 34 femmes issus de
différentes associations de la jeunesse de cette province.
Dorcas NSOMUE