Après le dépôt des gerbes de fleurs au mausolée : Célestin Mbuyu « Laurent-Désiré Kabila prônait l’autosuffisance alimentaire ! »

0
38

Mzee Laurent-Désiré Kabila a reçu hier lundi, un torrent d’hommages de la part du peuple congolais. C’était à l’occasion de la commémoration de son assassinat marquée cette année, par la célébration d’un culte religieux à la Cathédrale du centenaire, la visite de son ancien bureau du Palais de marbre,  et le dépôt de gerbes de fleurs à son mausolée.

Lors du culte religieux, le célébrant Mgr Marini Bodho, a axé son sermon sur les faiblesses des hommes. Citant quelques versets bibliques, il a montré que personne n’est perfectible, si ce n’est seul Dieu. D’où tous nous sommes faillibles, imperfectibles et avons tous des défauts, a insisté Mgr Marini, avant d’exhorter les chrétiens à la tolérance, au pardon des autres et à l’oubli du passé, avant d’inviter les chrétiens à se tourner vers l’avenir et à ne pas se laisser distraire. Car demain ne sera pas bâti avec le passé, mais avec une vision de l’avenir. 
Le président national de l’Alliance pour la paix et la fraternité du Congo, Célestin Mbuyu Kabango, a saisi cet anniversaire douloureux pour rappeler la lutte héroïque livrée par «  le soldat du peuple ».

De son héritage, le président national de l’APFK retient le courage, la persévérance dans la lutte, et la détermination de bâtir le développement de la RDC. Mais aussi l’autoprise en charge et le refus de trahir son pays.
Mzee Laurent-Désiré Kabila a eu le mérite de prouver qu’avec les moyens générés à l’interne, il s’est passé des emprunts extérieurs. Ainsi avec l’exploitation de nos potentialités, Mzee Laurent-Désiré Kabila a montré que le développement de ce pays est aussi possible avec l’utilisation et de l’encadrement des  compétences nationales.   

Pour Célestin Mbuyu Kabango, il a su surtout susciter la confiance et fierté d’être Congolais.
C’est sous sa direction, qu’ont été entrepris les projets de l’acquisition de notre indépendance économique, l’éveil de la conscience patriotique, le lancement du Service national, la relance de l’agriculture avec sa mécanisation à travers toutes les provinces, et tant d’autres.
Créée en 1997, l’Alliance pour la paix et la fraternité Katanga – Kasaï rassemble des milliers des ressortissants de trois provinces sœurs condamnées à vivre ensemble dans la paix. Par la dynamique de cette association, le comité exécutif national entreprend de cultiver la paix, la tolérance et la fraternité, dans cet espace économique.

Le président national Célestin Mbuyu Kabango reste convaincu que l’APFK qui s’inscrit dans la vision de Cinq chantiers, entend contribuer avec toutes ses compétences, à la révolution de la modernité prônée par le chef de l’Etat, pour faire de la RDC, un pays émergeant.
Signalons qu’auparavant, Célestin Mbuyu qu’accompagnaient les membres du comité national, dont le secrétaire exécutif national, le trésorier national Léonard Kayembe Holwe, le vice-président urbain Mwanza, et les responsables organisations féminines, a déposé une gerbe des fleurs au mausolée.
Il a accompli le même exercice pour les autres structures culturelles dont il préside les destinées. Il s’agit de l’Entente interprovinciale, la Coordination katangaise, et Buluba i bukata.

J.R.T.

LEAVE A REPLY

*