Appel général à une enquête indépendante

0
27

Le communiqué du département d’Etat est rédigé en des termes particulièrement fermes. Les Etats-Unis y expriment leur profonde inquiétude après l’assassinat apparent de Floribert Chebeya, et réclament une enquête et une autopsie immédiates et indépendantes, sous la supervision des Nations unies.

Washington rappelle que plusieurs défenseurs des droits de l’Homme ont été tués ces dernières années en République démocratique du Congo, et qu’ils sont particulièrement exposés au harcèlement, aux arrestations arbitraires et aux abus perpétrés par les forces de sécurité.

Le département d’Etat américain dit encore saluer l’engagement pris par les autorités de Kinshasa de mener une enquête approfondie. Les Etats-Unis proposent d’ailleurs leurs services dans ce domaine. Washington affirme être prêt à mettre des experts américains à disposition du Congo pour aider aux besoins de l’enquête. 

Le Canada exprime ses vives inquiétudes au sujet des circonstances de la mort

Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Lawrence Cannon, a exprimé ses vives inquiétudes au sujet des circonstances entourant la mort d’un éminent défenseur congolais des droits de la personne, M. Floribert Chebeya Bahizire, et la disparition de son chauffeur, M. Fidèle Bazana Edadi, le 2 juin 2010. 

« C’est un coup dur porté aux droits de la personne et à leurs défenseurs en République démocratique du Congo», a déclaré le ministre Cannon». Au nom de toute la population canadienne, je veux exprimer mes sincères condoléances à la famille et aux amis de M. Chebeya. Je souhaite vivement que M. Bazana soit rapidement retrouvé sain et sauf et j’exprime ma solidarité à l’égard de tous les défenseurs congolais des droits de la personne.

« Le Canada demande que soit instituée d’urgence une enquête impartiale, indépendante et transparente sur les circonstances entourant le décès de M. Chebeya et la disparition de M. Bazana. Le Canada exhorte en outre le gouvernement de la République démocratique du Congo à prendre les mesures nécessaires pour garantir la protection de tous des défenseurs des droits de la personne. »

M. Chebeya était le directeur exécutif du groupe de défense des droits de la personne La Voix des Sans-Voix depuis le début des années 1990, et militait pour la défense de la démocratie et des droits de la personne en République démocratique du Congo. Il a rencontré la gouverneure générale du Canada, Madame Michaëlle Jean, lors de la visite officielle que cette dernière a effectuée en République démocratique du Congo du 18 au 20 avril 2010.

Réactions en Afrique

Sur le continent africain, les associations des droits de l’homme sont très affectées.   Maître Driss Traoré, du Mouvement ivoirien des droits de l’homme connaissait bien son collègue congolais. Ils ont travaillé ensemble et, selon Driss Traoré, Floribert Chebeya évoquait souvent les menaces qui pesaient sur les militants congolais : « Il avait l’habitude de dire qu’en République démocratique du Congo, un défenseur des droits de l’homme est une personne en sursis et que c’est quasiment un mort ambulant. Aujourd’hui, on se rend compte qu’il savait de quoi il parlait et qu’il connaissait très bien les méthodes et les pratiques et qu’il pouvait être la cible ou la victime de tous ceux qui sont contre l’évolution ou le respect des droits humains dans son pays. Nous, nous le prenons en exemple et surtout son tempérament calme et serein, malgré l’ensemble des menaces ». 

Déclaration de Mgr Monsengwo

1. L’Archevêché de Kinshasa a appris avec consternation la nouvelle de la mort apparemment violente et brutale de I’activiste des droits de l’homme, Floribert CHEBEYA.

2. Nous condamnons cet assassinat d’un activiste des droits de I’homme, qui de soi n’est pas de bon augure pour la démocratie et la bonne gouvernance dans notre pays. En effet, la défense des libertés fondamentales et des droits humains, notamment le droit à la vie, est essentielle dans une démocratie. 

Les circonstances de cette mort gagneraient à être rapidement élucidées par une enquête sérieuse et conforme à la vérité. Nous prenons acte de I’engagement de I’Etat pour une telle enquête et nous nous en réjouissons.

Nous présentons nos condoléances à la famille du défunt, à ses collègues, et à tous ceux et celles qui sont frappés par ce deuil. Nous les assurons de notre proximité spirituelle et de nos prières pour le salut éternel du défunt.

Fait à Kinshasa, en notre Curie épiscopale, le 04 juin 2010

+ L. Monsengwo Pasinya

Archevêque de Kinshasa

Déclaration de la Conférence épiscopale nationale du Congo(Cenco) sur l’assassinat de Mr Floribert Chebeya,  activiste des droits humains et PRESIDENT DE L’ONG congolaise La Voix des sans Voix

La CENCO vient d’apprendre avec une vive consternation l’assassinat de Mr Floribert CHEBEYA, activiste des droits humains et président de l’ONG congolaise «  La Voix des sans Voix».

Elle condamne énergiquement ce crapuleux assassinat d’une personne dont la vie a été généreusement dévouée pour la défense des droits de l’homme dans notre pays, la RD Congo.

Elle exige et attend impatiemment que, cette fois-ci, le Gouvernement diligente une enquête crédible aux fins d’identifier les acteurs et les commanditaires de cet acte ignoble pour que justice soit faite. Car il est impensable de construire un Etat démocratique en éteignant la voix de ceux qui défendent les droits de I’homme.

La CENCO rappelle l’importance du travail qu’accomplissent au quotidien les activistes des droits de l’homme. La RD Congo a grandement besoin de ces hommes et femmes qui consacrent sincèrement leur vie à la promotion et à la défense des droits humains, car I’on ne peut se leurrer d’édifier la démocratie sans un respect conséquent de la dignité de la personne humaine.

La CENCO présente ses condoléances à la famille du disparu, Elle élève sa prière vers le Très Haut pour le repos de l’âme de ce vaillant promoteur et défenseur du respect de «  l’image et de la ressemblance de Dieu » en chaque personne humaine. Elle exprime, dans le même temps, sa proximité à l’endroit de tous les activistes des droits de l’homme et les encourage dans leur noble mission.

Fait à Kinshasa, le 03/6/2010

Evêque de Tshumbe

Nicolas DJOMO

Président de la CENCO

Henry Bellingham  profondément ému par la mort d’un défenseur des Droits de I’Homme

Henry Bellingham, Ministre britannique pour I’Afrique, a exprimé sa préoccupation sur la mort d’un défenseur des Droits de I’Homme en République Démocratique du Congo.

«  Je suis profondément préoccupé par la mort du défenseur des Droits de I’Homme, M. Floribert Chebeya, ainsi que par la disparition de son chauffeur, M. Fidèle Bazana. Au nom du Gouvernement Britannique, je voudrais présenter nos sincères condoléances à leurs familles respectives en ce moment. Nous en appelons au Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) de garantir une enquête appropriée et transparente, particulièrement étant donné le manque de clarté qui entoure l’incident.

A I’instar de nombreux défenseurs des Droits de l’Homme en RDC, Mr Chebeya a été confronté à des menaces, intimidations et arrestations arbitraires dans I’exercice de son travail au sein de I’organisation pro-démocratie dénommée «Voix des Sans Voix». Nous encourageons le Gouvernement de la RDC à faire face à ses responsabilités qui consistent à protéger les membres de sa société civile et de prendre les mesures appropriées pour s’assurer que les défenseurs des Droits de l’Homme soient en mesure d’exercer leur travail sans intimidation ni violence.

J’ai demandé à notre Ambassadeur d’aborder cette question avec les hauts fonctionnaires du Gouvernement de la RDC dans les tout prochains jours. »

Déclaration de la porte-parole de la Haute Représentante Catherine Ashton sur la mort de Floribert Chebeya Bahizire, directeur exécutif de l’organisation «La Voix des Sans Voix»

La porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission, a fait la déclaration suivante aujourd’hui:

«La Haute Représentante est consternée par l’annonce de la mort dans des circonstances non éclaircies de Monsieur Floribert Chebeya Bahizire, directeur exécutif de l’organisation « la Voix des Sans Voix », et elle tient à présenter ses sincères condoléances à sa famille.

Monsieur Chebeya était un éminent défenseur des droits de l’homme et a contribué pendant des années à la promotion des droits de l’homme et au développement de la démocratie en République Démocratique du Congo.

La Haute Représentante demande aux autorités de la RDC de mettre en oeuvre une enquête impartiale et transparente sur les circonstances de la mort de Monsieur Chebeya.

La Haute Représentante voudrait également exprimer sa vive préoccupation quant à la dégradation de la situation générale des défenseurs des droits de l’homme en RDC et saisir cette occasion pour souligner sa solidarité avec toutes les organisations congolaises actives dans le domaine des droits de l’homme.»

 

LEAVE A REPLY

*