Antoine Musanganya pressenti à la coordination

0
45

Selon le programme arrêté par la Fédération congolaise de football association (Fécofa), de commun accord avec toutes les tendances en conflit au sein de DCMP, les élections ont été fixées au jeudi 25 mars 2010 à 14 heures à Sultani Hôtel, en face du siège de la Fécofa à la Gombe.

Cette décision est consécutive à la situation de conflit et de crise directionnelle qui a élu domicile au sein du DCMP.

C’est à l’issue de la réunion extraordinaire de concertation et de réconciliation entre toutes les tendances antagonistes autour de Constant Omari Selemani, président de la Fécofa, que les « Imaniens » ont enfin décidé de fumer le calumet de la paix pour l’intérêt supérieur de leur club.

C’est lors des débats qu’il s’est avéré urgent et impérieux d’organiser des élections générales devant rétablir la confiance perdue entre l’exécutif et toutes les forces vives du DCMP. Un seul candidat réunit la confiance de toutes les tendances. Il s’agit d’Antoine Musanganya.

De commun accord, il a été décidé séance tenante de la mise en place d’une commission électorale indépendante devant définir un corps électoral de 80 (quatre-vingts) personnes suivant les textes en vigueur au sein de l’équipe et de ce fait sécuriser et garantir le bon déroulement du processus électoral.

Cette commission électorale comprendra huit membres dont deux cofondateurs qui seront désignés par le fondateur François Ngombe « Me taureau » et six membres à raison de trois par tendance majoritaire en conflit.

Les six « élus » sont : 1. Colonel Donat Lihoke ; 2. Justin Bonina ; 3. Aimé Kalonji ; 4. Charles Tangu Langa ; 5. Valentin Mbulu ; 6. Francis Mukonkole.

Les élections touchant tous les postes, les dossiers de candidatures sont à déposer à la cofondation de l’équipe située au croisement des avenues Kimuenza et Kapela, à Yolo Sud.

Joseph Kanka

LEAVE A REPLY

*