Annulation des législatives : Idambituo d’accord avec Etienne Tshisekedi

0
36

Il n’y est pas allé par le dos de la cuillère pour approuver la décision du président de l’UDPS d’annuler les élections législatives entachées selon le sphinx de Limete des graves irrégularités.
Idambituo  a animé un point de presse samedi 21, restaurant Fleur de Sel au nom de 70 députés qui exigent l’annulation des élections législatives.
Devant les chevaliers de la plume, cet élu de Wamba a salué la décision du président  Tshisekedi qui démontre qu’en vieux routier de la politique congolaise est un grand visionnaire apte à anticiper pour le pire au pays.

Il a estimé que cette décision de Tshisekedi qu’il considère comme le président élu de la RDC est légale étant donné que la constitution de la république reconnait au Chef de l’Etat les prérogatives de veiller en tant que garant de la Constitution au bon fonctionnement des institutions.
Pour cet ancien ministre de Budget, la Ceni a prouvé à la face du monde son incapacité à faire respecter volonté du  peuple congolais dans les urnes en planifiant une tricherie décriée par les évêques dans leur prise de position sur le processus électoral en RDC.    
Le député de Wamba est étonné par la passivité de  la justice congolaise  qui n’a pas ouvert une enquête sur l’aveu du président de la Ceni qui a reconnu officiellement la disparation des procès verbaux.

Tout en  rappelé qu’un honorable  devait  être un homme à l’abri de tout soupçon à l’époque de césar en Rome antique, Idambito a martelé qu’il  est inacceptable que la chambre basse du parlement soit remplie par des députés mercenaire non élu par le peuple congolais.
Parlant de la crise politique que connait le pays à la suite de la prestation de serment de TShisekedi dans sa résidence, cet acteur politique a invité ces frères de la majorité de reconnaitre que le pays a deux président d’autant plus que cet acte politique du leader maxi mo n’ a été condamné par aucune capitale occidentale.

Il a estimé que la classe politique congolaise doit se comporter en adulte tel que souhaité par Cohen, l’homme politique américain pour résoudre cette crise qui risque d’embraser tout le pays.
Ce proche de Mobutu qui a fait remarque qu’avec le vent de la perestroïka, il a été de ceux qui ont conseillé  feu maréchal d’anticiper les consultations populaires pour éviter le débâcle, il a demandé à Joseph Kabila d’initier le dialogue  afin que le navire Congo ne puisse tanguer.

ERIC WEMBAKUNGU  

LEAVE A REPLY

*