Alain Daniel Shekomba : un candidat arc-en-ciel à la présidentielle de la RDC

0
1775

C’est le samedi 14 octobre 2017 à Bruxelles en Belgique, face au journaliste Fabien Kusuanika de Télé Tshangu,que Monsieur Alain Daniel Shekomba, leader des jeunes et ancien président des étudiants de l’Université de Kinshasa (année académique 1999-2000) avait annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle en RD Congo, sous la bannière «Mission Nouvelle».

Qui est Alain Daniel Shekomba surnommé Lumumba «Mis à jour»?

Dans la quarantaine, marié et père de trois enfants, président des étudiants incorruptible par le comité de gestion de l’Université de Kinshasa et le gouvernement du feu Laurent-Désiré Kabila, cet ancien exilé politique est détenteur d’une maîtrise en physique des matériaux avec mention grande distinction, à la Faculté des Sciences de l’Université de Kinshasa et expert-manager en télécommunications. Aujourd’hui directeur de pointe et pièce maîtresse de plus d’une entreprise à travers l’Afrique et la RD Congo, Alain Daniel Shekomba demeure un leader imperturbable, une référence attestée et objectivement soutenue dans les milieux avertis de jeunes congolais, africains, américains et européens: il est le précurseur  de la lutte étudiante contre la dictature de Laurent-Désiré Kabila. Laquelle lutte aboutit à la suppression en 2001 des Comités du Pouvoir Populaire (CPP) de triste mémoire. Polyglotte au local, au national et à l’international, sans compter quelques dialectes, Lumumba «Mis à jour» parle couramment les quatre langues nationales de la RD Congo et pratique avec autant d’aisance le français, l’anglais et l’espagnol. En globe-trotter curieux et ambitieux, Alain Daniel Shekomba a visité de dizaines de pays, arpenté des centaines de rue à travers la planète,  et côtoyé diverses populations multiculturelles et d’innombrables milieux politiques, diplomatiques, économiques et commerciaux. Il possède de précieuses connaissances sur le monde dont l’Afrique, l’Amérique et l’Europe, les trois continents les plus en interaction historique, socioculturelle et politique. Il est, en effet, un connaisseur incontestable de petits, moyens et gros commerces  et sait remarquablement identifier les besoins, comprendre, interpréter et pallier les flux et reflux de mentalités dominantes en RD Congo et dans les pays limitrophes de celle-ci.

Claude Kazadi Lubatshi, l’explosif porte-parole d’Alain Shekomba affirme: «Fin stratège au doigté de Léopold II, acquéreur du Bassin du Congo face aux grandes puissances de la moitié du 19ème siècle, courageux et grand tribun aux allures de Charles de Gaule et Patrice Emeri Lumumba, excellent manager et modeste donateur dans le sillage de Bill Gate, patron de Microsoft, Alain Daniel Shekomba est un acteur public bien brassé et mieux inspiré…Ses idées, ses opinions et son discours sur l’organisation, le développement et la sauvegarde de la cité sont convaincants et amballants. Son rêve pour le salut et le renouveau de la RD Congo est profond et multicolore. Il est porteur d’un projet de société en faveur de la RD Congo et du monde entier: un programme politique hautement ancré dans l’univers des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Son style d’action et son mode de communication sont particuliers, magnétiques et fascinent à grande vitesse de masses populaires, des journalistes et plus d’un décideur influent de la vie internationale. Alain Daniel Shekomba est un adorateur de la dialectique constructive, de la discussion citoyenne et du débat intelligent. Je ne vois pas cet orateur à la mémoire d’éléphant perdre un débat contradictoire présidentiel juste et impartial, même pour une seule seconde de durée… Franchement, dans un pays en manque criant de de leadership politique, Alain Daniel Shekomba a inévitablement un rôle d’avant-plan à jouer dans un très proche avenir»

Qu’est ce que «Mission Nouvelle»?

En vue de l’accomplissement de ses ambitions, son rêve et les objectifs de son projet de société à l’échelle institutionnelle, Alain Daniel Shekomba conduit une vague citoyenne et républicaine dénommée «Mission Nouvelle» fondée en 1999 à l’Université de Kinshasa. Selon lui, un Néo-Missionnaire est toute congolaise ou tout congolais épris de paix et de justice, adhérent à un parti politique ou pas, soucieux d,apporter sa pierre à la nouvelle révolution sociopolitique véritablement républicaine qui prends corps en RD Congo, à travers le mouvement dénommé «Mission Nouvelle».

«Mission Nouvelle» se veut à la fois une plateforme électorale et un nouveau courant démocratique, rénovateur et fédérateur qui entend rassembler au-delà des clivages divers et partis politiques existants, toutes les couches sociales de la RD Congo soucieuses de contribuer activement à la lutte contre la démocratie de façade entretenue par la classe politique actuelle et de porter ainsi, à bras-le-corps, le destin collectif, et ce, au moyen de la «dévampirisation» de la vie publique et nationale. «La classe politique de la RD Congo est dominée par d’intraitables vampires et prédateurs sans cœur, responsable de la misère noire et de la pauvreté indescriptibles d’aimables populations congolaises», dixit Alain Daniel Shekomba. Pour celui-ci, il est principalement question de transformer la RD Congo d’un État dictatorial moyenâgeux en un État démocratique contemporain.»Mission Nouvelle»  se fait aussi l’agréable devoir de promouvoir l’égalité des chances en rapprochant le plus possible toutes les couches sociales et en offrant à toute congolaise et tout congolais la possibilité de participer à tous les échelons de l’organisation et du développement de la cité: briser le mur du désespoir, de la résignation et du renoncement. «Mission Nouvelle» est ainsi un projet participatif où toute congolaise ou tout congolais peut faire prévaloir sa vision du monde, son idée, son travail ou sa production et sa présence physique  en assemblée cohérente et structurée.

Substantiellement,  «Mission Nouvelle» est à la fois une approche sociopolitique et une réplique bien mûrie et bien mesurée à la suite de l’échec éhonté et successif de deux révolutions: celle du 24 novembre 1965 à la suite du coup d’État de Joseph-Désiré Mobutu Sese Seko et celle intervenue le 17 mai 1997 par la campagne militaire de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL) de Laurent-Désiré Kabila et sa succession politique incarnée actuellement par Joseph Kabila.

Quelle chance de réussite pour Alain Daniel Shekomba à la prochaine présidentielle?

Au regard des aspirations actuelles des populations et de la jeunesse congolaises, dans la quarantaine, Alain Daniel Shekomba a toutes ses chances de surprendre sur la scène politique et lors de la compétition électorale, à l’exemple des jeunes Barack Obama aux États-Unis d’Amérique en novembre 2008, Justin Trudeau aux fédérales du Canada en octobre 2015 et récemment Emmanuel Macron – dont la machine électorale «En Marche!» a été créée 12 mois environ avant sa brillante victoire contre les forces politiques traditionnelles -, en mai 2017, en France. Cependant, Lumumba «Mis à jour» et ses camarades néo-missionnaires devront se mouiller complètement les chemises comme sous une pluie diluvienne, afin de pouvoir servir la RD Congo au plus haut niveau, au sein des autres institutions et services publics.

Claude KAZADI LUBATSHI

Porte-Parole et Responsable de la Campagne électorale du Candidat à la Présidence de la RD Congo

Alain Daniel SHEKOMBA OKENDE