Air Côte d’Ivoire réalise le vœu des Africains

0
114

air-journal_air-cote-divoire-A319-2©Eric-PajaudEn 12 mois d’activités seulement, Air Côte d’Ivoire a étoffé son réseau avec 18 destinations en Afrique de l’Ouest et du centre : Abidjan, Dakar, Conakry, Bamako, Ouaga, Accra, Lomé, Yaoundé, Libreville, Brazzaville, Ndjamena, Niamey, Monrovia, etc.   Sa dernière-née est Kinshasa.  Depuis le vol inaugural de son Airbus 319,  le jeudi 3 avril 2014 à l’aéroport international de Ndjili, désormais tous les jeudis et dimanches, les passagers de cette compagnie d’aviation bénéficient de vols au départ de Kinshasa vers Abidjan via Libreville en un temps de voyage très court : 4 heures30.

            A bord de ce vol inaugural, qui marque le début d’une nouvelle ère dans les relations entre la RDC et la Côte d’Ivoire, se trouvait Abdoulaye Coulibaly, le président du Conseil d’Administration d’Air Côte d’Ivoire, ainsi que son Directeur général, René Decurey. Ceux-ci, au cours d’une conférence de presse animée dans la soirée du même jour à l’Hôtel Fleuve Congo, ont tracé les perspectives 2014 pour leur compagnie. « Notre objectif est de bâtir une compagnie pérenne avec une équipe professionnelle(…) Ainsi, nous prévoyons le transport de 450.000 passagers ; la croissance des vols de 47% ; une progression des activités du CA à 52 milliards de FCFA ; le renforcement de notre flotte pour le proche régional et le réseau domestique; la  signature de nouveaux partenariats avec d’autres compagnies ; la desserte du réseau domestique ; etc. », a indiqué le général Coulibaly.

            Pour sa part, le DG Decurey a fait noter que sa compagnie n’a qu’un seul souci : offrir le plus des vols directs à ses clients et interconnecter en un temps de voyage très court les pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre.                                             Compagnie nationale ivoirienne dont l’Etat détient 65% du capital, elle a vocation, selon ses animateurs, de transporter et d’assister les personnes et leurs biens selon les standards internationaux afin de faciliter la mobilité des populations tant sur le plan national que continental.

            A l’ouverture officielle de l’agence d’Air Côte d’Ivoire sise au rez-de –chaussée de l’immeuble Taba- Congo, au croisement de l’avenue Wangata et du boulevard du 30 juin, une belle brochette des personnalités politiques et du monde des affaires a répondu présente à cet évènement.

            Affichant ses ambitions d’être leader en navigation aérienne dans deux régions de l’Afrique (Ouest et Centre), le défi majeur de Air Côte d’Ivoire se décline en terme de « bâtir une compagnie pérenne et rentable par la recherche continue de la satisfaction du client, la cohésion et le professionnalisme de notre personnel», comme l’a déclaré son Directeur général.

            D’ores et déjà, son bilan de la première année d’activités révèle la couverture de 18 villes, un taux de ponctualité établi à 85%, le transport de 253.000 passagers, l’atteinte de 70% de coefficient de remplissage sur les 4 derniers mois de l’année, la réalisation d’un chiffre d’affaires d’environ 28 milliards de FCFA, l’ouverture de bureaux dans la quasi-totalité des capitales du réseau, la signature d’un codeshare en octobre avec Air Burkina, etc.

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*