Des agents de la SNEL menacés par les habitants du quartier Salongo à Kintambo

0
70

snel 2Un incident s’est produit hier lundi 20 octobre 2014 vers 11h 00 du matin, au quartier Salongo dans la commune de Kintambo. Des agents de la Société nationale d’électricité (SNEL) surpris dans une cabine électrique du quartier Salongo, s’affairaient à démonter un transformateur, ou à en détacher des pièces importantes. Alertée aussitôt, la population de Salongo a déferlé en masse pour protester contre tout déplacement du transformateur, étant donné que cet équipement encore en bon état n’est pas en panne.

 Selon les explications des témoins, ce sont des policiers de passage, venus traiter un autre dossier dans le quartier, qui sont intervenus pour apaiser les esprits et clarifier la situation. Ils ont alors interpellé lesdits agents qui ne disposaient d’aucun ordre de service, ni d’aucun autre document les autorisant d’effectuer ce travail.

Bien que prétendant venir de la Direction de Distribution de Kinshasa (DDK), ces suspects n’ont pas pu présenter leur ordre de mission. Informé de cet incident, le responsable technique du Centre de Ventes et Services (CVS) de la SNEL/Kintambo, Mavakala, est descendu sur place pour faire le constat. Il a affirmé à ce sujet que c’est son centre qui avait bel et bien informé la direction générale du problème qui se posait sur le transformateur, et que la réparation de la pièce endommagée nécessitait le déplacement de celui-ci. Mais seulement, d’après lui, le CVS n’a pas été informé au préalable de la descente sur terrain desdits agents.

A la suite de ces déclarations confuses, les policiers présents sur le lieu ont acheminé ces agents de la SNEL et le responsable technique du CVS/Kintambo au commissariat de Kintambo, afin d’enquêter sur la régularité de cette mission.

Des habitants du quartier Salongo en colère se sont alors plaints du fait qu’aucune action de la SNEL n’est posée dans leur quartier sans l’approbation du bourgmestre de Kintambo, avant d’affirmer que cette tentative de déplacer le transformateur n’est pas la première du genre, puisqu’il y a quelque temps, ils avaient réussi à stopper une action similaire. Vu que le quartier Salongo connait rarement de coupures  d’électricité, ses habitants ont indiqué qu’aucune raison valable ne pouvait expliquer une réparation nécessitant le déplacement du transformateur.

Après observation et analyse, la question que l’on peut se poser est celle de savoir avec quelle grue ces agents allaient déplacer le transformateur ?   Partant des informations fournies par le responsable technique du CVS, il n’existe jusque là qu’une seule grue pour Kinshasa, Bas-Congo et Bandundu. Pourtant, aucun engin de ce type n’a été vu sur ce lieu. A ce sujet, ces agents ont expliqué qu’ils ont été dépêchés en avance sur terrain pour effectuer le démontage, le temps qu’arrive la grue, déjà en route. Mais la logique ne voudrait-elle pas que les techniciens arrivent en même temps que le moyen de transport ? Et si réellement il s’avérait indispensable de déplacer ce transformateur, la grue sera-t-elle disponible au moment voulu à l’aller comme au retour ?  L’opération déjà débutée, les habitants du quartier Salongo sont aujourd’hui plongés dans le noir, avec les désagréments que cela comporte, en attendant que tout soit mis au clair, avant d’être réalimenté en électricité.

Myriam IragiMaroy

LEAVE A REPLY

*