Affaire Armand Tungulu : nouvelle controverse

0
59

         La famille de Armand Tungulu, mort en prison à Kinshasa, a déposé plainte lundi contre l’Etat congolais qu’elle juge «responsable» de sa mort, et réclamé une autopsie du corps par des experts internationaux, a-t-on appris auprès de son avocat.
«Sa fille aînée, ses frères et soeurs ainsi que son oncle, tous résidant à Kinshasa, ont décidé de porter plainte auprès du parquet général contre l’Etat congolais pour sa responsabilité dans la mort de Tungulu», a déclaré à l’AFP maître Willy Bolio, avocat de la famille d’Armand Tungulu.
Ce dernier, âgé d’une trentaine d’années, qui résidait habituellement en Belgique, a été arrêté le 29 septembre à Kinshasa pour avoir lancé une pierre contre le convoi du chef de l’Etat congolais Joseph Kabila.
         Il a été retrouvé mort le 2 octobre dans un cachot de la garde républicaine, où il «se serait suicidé» à l’aide d’un tissu provenant d’un oreiller, selon le parquet général. Cette version officielle a été mise en doute par des ONG de défense des droits de l’homme en RDC.
         «Vous connaissez les conditions de détention dans les prisons de la RDC, il n’y a jamais de coussin là-bas. Même s’il s’était suicidé comme ils le disent, ça veut dire que l’Etat qui devait le surveiller a failli à son devoir», a expliqué M. Bolio.
         «Nous exigeons une autopsie par des experts de renommée internationale», a ajouté l’avocat, qui souhaite aussi que la famille puisse se faire accompagner par la Mission de l’ONU en RDC (Monusco) pour aller reconnaître la dépouille.
         «Vous savez comment ça se passe ici d’habitude. Ils vont vous obliger à accepter le corps de quelqu’un d’autre», a expliqué l’avocat, soulignant que la famille ignore où se trouve le corps de l’opposant.
         Un tribunal belge a exigé le 13 octobre que la dépouille soit restituée à ses proches et rapatriée en Belgique, mais le gouvernement a rejeté cette demande, la considérant comme une «insulte à la souveraineté» de cette ex-colonie belge.
Samedi, des centaines de manifestants se sont heurtés à la police à Bruxelles alors qu’ils manifestaient pour protester contre la mort d’Armand Tungulu.
 
Mise au point de la famille Tungulu
La famille Tungulu résidant en Belgique a marqué sa surprise d’apprendre que des médias congolais ont diffusé, le week-end, des images d’une fille de 18 ans ayant pour père le défunt. Elle a tenu à démentir, de la manière la plus formelle, la présence en RDC d’une fille appartenant à Armand Tungulu. Jointe au téléphone par ses proches, la mère de l’intéressé, répondant au nom de Maman Mbidi, s’est déclarée fort étonnée d’une telle nouvelle et nié, à son tour, la présence d’une fille de Tungulu en territoire congolais.
Face à la confusion ainsi créée, il y a à se demander s’il s’agit d’une vraie fausse fille de Tungulu ou d’une mise en scène.
En attendant d’avoir plus de lumière sur cette affaire qui s’invite dans l’affaire Tungulu, il est à espérer que le gouvernement congolais va tenir son engagement de laisser éclater la vérité, toute la vérité.

LEAVE A REPLY

*