Affaire Agents de New Mamba Security : le Ministère Public s’en tient au premier jugement

0
231

justice6Condamnés par défaut à 5 ans de servitude pénale principale assortie d’une arrestation immédiate, M.M. AlemaMatete Antoine, KalonjiKalonji Patrick et MputuKalombo Paul avaient fait opposition contre ledit jugement du tribunal de grande instance de Matete. Jugement qui reconnait New Mamba Security comme civilement responsable. Contre toute attente, cette opposition a  été déboutée par l’Officier du Ministère public qui l’a jugée sans objet. Du  fait d’une part que les prévenus dénoncent un fait et d’autre part qu’ils ne se présentent pas le jour de l’audience consacrée à l’examen de leur opposition.

         Ce qui témoigne  qu’ils n’ont pas été préjudiciés par la décision rendue par le 1er  juge en leur absence. Tel est le jugement avant-dire-droit pris sur les bancs par le tribunal pour un jugement définitif devant intervenir dans le délai légal. C’est ce qui ressort de l’audience publique qui s’est tenue le lundi 27 octobre 2014  par le tribunal de grande instance de Matete.

         En effet, les 3 prévenus cités ci-haut sont des préposés de la société New Mamba Security. En cette qualité, ils ont été affectés à la société missionnaire de Saint Paul (Médias Paul) situé au n°18, de la 10ème rue au quartier Limete industriel, pour assurer la sécurité de son personnel ainsi que ses matériels.  Un contrat de gardiennage afin qu’elle assure la sécurité et le gardiennage tant du siège social que des différentes librairies disséminées à travers la ville de Kinshasa.

         Malgré la signature de ce contrat, Médias Paul a affirmé avoir enregistré, à deux reprises, la disparition de ses matériels. Disparition du reste signalée à la gardienne qui malheureusement s’est illustrée par un silence. Il s’agit précisément de la disparition, dans la nuit du 8 au 9 novembre 2013 d’un  troisième vol de 1480 plaques usées qui venaient d’être utilisées à l’imprimerie.                       Comme pour les deux précédentes fois, un avertissement avait été adressé à la gardienne. Et, comme l’imprimerie ne fonctionne pas le samedi, il a fallu attendre le lundi 11 novembre 2013 pour recevoir les explications des préposés de New Mamba Security. Comme il fallait s’y attendre, AlemaMatete  Antoine, Kalonji -Kalonji Patrick et MputuKalombo Paul ont clamé leur innocence.

         Après investigation de la police et l’ouverture d’une enquête pré juridictionnelle, les résultats ont indiqué que les plaques recherchées ont été vendues au niveau du marché UZAM par Alema et Kalonji à une dame du nom de Bernadette. Interpelés, ces derniers ont dénoncé leur complice MputuKalombo, lui aussi agent préposé de New Mamba Security.  Ce dernier, qui était de service le jour du vol a fourni une aide indispensable en enfermant les deux gros chiens de garde dans leur cage, avant d’ouvrir la porte d’entrée à un véhicule qui devait assurer le transport, à deux reprises, des plaques de la 10ème rue Limete vers Super Lemba où habite Mme Bernadette.  Moyennant une somme de 1.400 USD.

Yves Kadima

LEAVE A REPLY

*