Aéroport International de Ndjili : Matata Ponyo pose la première pierre de la nouvelle aérogare moderne

0
83

Le Premier ministre, Augustin Matata a procédé hier jeudi 27 juin 2013, à la pose de la première pierre de la nouvelle aérogare modulaire internationale de l’Aéroport de Ndjili. Cette cérémonie riche en symboles et en couleurs a été marquée par la présence du Vice-premier ministre et ministre du Budget, Daniel Mukoko Samba, du ministre de Transports, Justin Kalumba, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, de l’ADG de la RVA , Bilenge , du représentant de Alpha-airport, Daniel Ravet, des Chefs des missions diplomatiques accrédités à Kinshasa, ainsi que des dirigeants de sociétés de transport aérien.

            Dans son allocution, Daniel Ravet, le directeur général de la société Alpha -Airport, la firme française chargée d’exécuter les travaux a fait savoir que cette nouvelle aérogare aura une superficie de 10.000 m² avec la capacité de traitement de 1 million de passagers par an, soit une moyenne de 83 000 passagers par mois.

Le directeur général d’Alpha Airport a assuré que l’aérogare sera prête dès le premier trimestre de l’année 2014.

            Il a souligné que la dite aérogare contiendra des espaces publics et commerciaux et des appareils de sûreté conformes aux plus hauts standard de l’Organisation internationale du commerce (OIC), avant d’ajouter que sa firme utilisera des équipements aéroportuaires de la dernière génération.

Daniel Ravet a indiqué que la construction de cette aérogare ne perturbera pas le trafic à l’Aéroport international de Ndjili.

            De son côté, le ministre des Tranports, Justin Kalumba, a indiqué que la construction globale de  cet ouvrage a coûté 21 millions de dollars, financés sur fonds propres du gouvernement. Pour lui, la réalisation de cette aérogare est une preuve éloquente de la concrétisation de la Révolution de la Modernité prônée par le président de la République, Joseph Kabila.

            Tout en faisant remarquer que 284 aéroports sont opérationnels sur l’ensemble du territoire national dont 54 gérés par l’Etat, ce membre du gouvernement a reconnu que tous ces aéroports se caractérisent par la vétusté.

Il a déploré le fait que l’actuelle aérogare de l’aéroport de Ndjili possède jusqu’à ce jour, des infrastructures dépassées qui datent de l’époque coloniale.

            Pour sa part, le gouverneur de la ville de Kinshasa a salué la construction de cette aérogare qui va améliorer l’image de marque de la ville province de Kinshasa.

André Kimbuta a loué le président de la République pour les efforts qu’il déploie pour traduire par des actes, son projet de la Révolution de la modernité.

            L’Administrateur Délégué général de la RVA, Bilenge, a quant à lui rappelé que ce projet de construction d’une nouvelle aérogare conçu par sa société, a été rendu possible grâce au financement du gouvernement sur instruction du premier d’entre les citoyens congolais.

ERIC WEMBA

LEAVE A REPLY

*