ADIB lance un appel à la solidarité nationale et internationale

0
67

A l’initiative de l’Association pour la Défense de la Ville de Bukavu (ADIB), une messe d’action des grâces en mémoire des victimes de Sanghe a été célébrée le samedi 10 juillet 2010 à la paroisse du Sacré Cœur de la Gombe. Plusieurs personnalités du monde politique ont rehaussé de leur présence cette manifestation du souvenir et d’appel à l’assistance nationale et internationale en faveur des victimes de cet accident qui a coûté la vie à plus de 275 personnes, tous sexes confondus. Et plus particulièrement des jeunes-gens qui suivaient une rencontre de football se déroulant en Afrique du Sud dans le cadre du Mundial 2010. 

            Célestin ANZULUNI Bembe, président honoraire de l’Assemblée nationale, Me Azarias RUBERWA, vice-président de la République honoraire, MUSHAGALUSA, Procureur Général de la République honoraire, MUDEKEREZA, général de Brigade et Inspecteur divisionnaire adjoint de la Police nationale, KIMBEMBE Mazunga, conseiller principal en charge des Infrastructures au cabinet du chef de l’Etat représentant personnel de Joseph KABILA, Modeste BAHATI Lukwebo, député national, et bien d’autres mandataires de l’Etat, ont communié avec les membres des familles de certaines victimes présents à Kinshasa.

            Dans son mot de circonstance, Gustave BAGAYAMUKWE, secrétaire général de l’A.D.I.B et président de l’Observatoire de cette association sans but lucratif a rendu un hommage particulier à toutes les personnes de bonne volonté qui ont compati à cette tragédie par des dons en nature et en espèces. Avant de saluer le deuil national de deux jours décrété par le gouvernement et surtout la mobilisation des autorités centrales pour une solidarité nationale avec non seulement le déplacement du chef de l’Etat et d’autres membres du gouvernement sur les lieux du drame mais aussi la mise en place d’une cellule d’appui et d’encadrement des organisations caritatives qui sont en activité  sur terrain. Une délégation de cette association va se rendre à la fin de ce mois jusqu’à Sanghe, dans le Sud-Kivu, avec des lots importants d’habits, de médicaments et matériels médicaux, a promis Gustave BAGAYAMUKWE. D’où un appel à la solidarité tant nationale qu’internationale pour venir au secours de ces victimes de l’accident provoqué par un camion citerne transportant des produits pétroliers qui s’est renversé en voulant éviter un bus en mauvais stationnement sur la route menant de Bukavu vers Uvira dans la riche plaine de la Ruzizi. 

Washington vole au secours des victimes de Sanghe  

            La mobilisation internationale est déjà efefctive. C’est le cas du gouvernement américain qui est intervenu au lendemain de ce drame en offrant des fournitures pharmaceutiques d’une valeur de 16.000 dollars Us, en plus d’un appui à deux hôpitaux où ont été évacués les victimes, notamment l’hôpital général de référence de Bukavu et celui de Panzi. On signale aussi la mise sur pied d’une équipe du « projet AXxes » dans l’environnement immédiat du sinistre pour fournir une assistance en matières de communication, de transport et de logistique.

            Au regard des besoins énormes nécessaires au traitement des personnes ayant survécu à cette tragédie, Samuel BROCK, Chargé d’Affaires à l’ambassade américaine à Kinshasa a émis une « déclaration de catastrophe » officielle pour obtenir des ressources supplémentaires de la part de son gouvernement. Le Bureau de l’USAID chargé des secours d’urgence américains en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA) a remis la somme de 50.000 dollars Us à l’organisation « Catholic Relief Services ». Ce montant sera affecté à l’achat et la livraison des médicaments et des fournitures médicales nécessaires au traitement de brûlures graves et à la couverture des frais de transport des patients. 

                                 Castro

LEAVE A REPLY

*