Accusé d’atteinte aux mœurs sur CMC TV : Junior KUDURA Kasongo jeté au cachot de Gombe

0
80

Etudiant et donnant un coup de main à la chaîne de télévision CONGO MEDIAS CHANEL TV, Junior KUDURA Kasongo était loin de s’imaginer qu’il allait se retrouver sous les verrous du cachot du Parquet Général près la Cour d’Appel de la Gombe. Et pour cause ? Sans se soucier de quoi que ce soit car ne se reprochant rien, le fils de l’ancien Porte-parole du chef de l’Etat s’est rendu hier allégrement répondre à une convocation adressée par l’organe de la loi à la chaine où il anime une émission à titre bénévole.

Arrivé sur les lieux, il a été conduit vers un agent se réclamant comme l’un des responsables de la Commission de Censure qui dépend du Parquet Général près la Cour d’Appel de la Gombe où il devait entendu dire qu’il doit répondre des faits d’atteinte aux bonnes mœurs. Après avoir été sommairement verbalisé, il a été purement jeté au cachot.

Alerté, KUDURA Kasongo le père de l’infortuné, s’est présenté comme le directeur des Informations qui aux termes de la loi sur la liberté de la Presse, est celui qui, est habilité à répondre de tout fait reproché à un média. En expliquant au passage que son fils est encore sur les bancs de l’université et qu’il n’exerce aucune fonction au sein de CONGO MEDIAS CHANEL TV. Face à cet argument en béton, l’homme qui avait entendu sur procès-verbal Junior KUDURA Kasongo a proposé alors à l’ancien Porte-parole de choisir entre des amendes transactionnelles de 500 dollars Us ou six mois de prison.

Après discussion KUDURA Kasongo accepta de signer une décharge lui permettant de payer la dite amende transactionnelle par trois tranches. Le soit disant haut responsable est sorti du bureau pour rendre compte à un Substitut du Procureur Général. A son retour et sans motif valable, il a déchiré la décharge et renvoyé au diable l’ancien Porte-parole du chef de l’Etat.
Entretemps, alertée par l’on ne sait qui, la maman de l’infortuné Junior KUDURA Kasongo qui est de surcroit députée nationale est venue précipitamment se constituer aussi prisonnière jusqu’à ce que son fils soit remis en liberté.

Castro

LEAVE A REPLY

*