Accord du 31 décembre : la CENCO et l’ONU en vidéo-conférence

0
550
conseil-de-securite-1024x670Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo(CENCO) sont sortis revigorés de la salle Alpha du quartier général de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation de la RD Congo (Monusco), après leurs échanges par vidéo conférence, ce mercredi 11 janvier 2017, avec des membres du Conseil de Sécurité de l’ONU
 
Au menu, a-t-on appris, c’était pour faire le point de leur médiation pour une transition apaisée en RDC. « C’était dans le cadre des réunions statutaires de l’ONU. Il était question de donner des informations  sur le déroulement des travaux des discussions entre acteurs politiques sous notre médiation. Le Conseil de Sécurité voulait savoir comment évoluent les choses et c’était pour nous l’occasion de le remercier également  pour son soutien à la médiation de la Cenco », a déclaré Marcel Utembi, président de la Cenco, à l’issue de cet important entretien.
            Puis de poursuivre : « le Conseil de Sécurité s’est notamment déclaré favorable à soutenir la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre ».
            Tout en soulignant que le Conseil de sécurité a salué ce qui est déjà fait, Mgr Utembi a également indiqué que ces diplomates sont au courant de la deuxième phase des discussions qui consiste en l’arrangement particulier. « Le Conseil se montre disposé à pouvoir donner sa contribution pour la mise en œuvre de l’accord », a-t-il conclu.
            Avec cet appui « sans réserve » des Nations-Unis, des observateurs estiment que les choses iront très vite dans les jours à venir. D’ores et déjà, convient-il de souligner, la Cenco a donné 4 jours aux politiques, à dater d’hier mercredi 11 janvier 2017, pour finir les discussions sur l’arrangement particulier.
            Enfin, il convient de rappeler que cet accord est sous haute surveillance de l’Onu avant la mise en place du Comité national de suivi, afin de dissuader toutes les velléités d’application des agendas cachés.
Tshieke Bukasa