Le Sud-Kivu, priorité de la coopération RD Congo-RFA

0
75

Le 26 juin 2013, la nouvelle maison de la coopération allemande a été inaugurée par l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en RD Congo, Dr. Wolfgang Manig et le gouverneur de la province de Sud-Kivu, Marcellin Chishambo en présence de nombreuses personnalités du monde politique, du secteur privé et de la société civile.

            A en croire un communiqué de presse de l’ambassade germanique parvenu à la rédaction du journal Le Phare, le Sud-Kivu est devenu une « province prioritaire pour la coopération au développement entre l’Allemagne et la RDC ». A cet effet, l’installation de la maison de la coopération allemande marque le prochain pas sur la voie de l’insification l’engagement allemand au Sud-Kivu. La coopération allemande a été toujours présente au Sud-Kivu – même pendant les périodes difficiles, a souligné la diplomatie allemande.

            Sous le toit de la nouvelle maison de la coopération allemande, plusieurs programmes seront opérationnels. Il s’agit, notamment, du programme pour la conservation de la biodiversité et de gestion durable des forêts, le programme pour la réinsertion économique des jeunes défavorisés du Maniema et du Sud-Kivu et le renforcement du secteur de la santé. La Maison allemande, confirme le communiqué, vient à juste titre renforcer cette cohabitation entre les différents programmes et les différents acteurs allemands qui sont engagés dans le renforcement des capacités dans divers domaines pour le développement de la République Démocratique du Congo.

            Dans son discours, l’ambassadeur allemand, Dr. Wolfgang Manig, a expliqué: «Le fait que nous installons ensemble ici dans ce bâtiment une maison pour toute notre coopération bilatérale au développement est la meilleure preuve de l’engagement de l’Allemagne fédérale à s’impliquer dans le processus de reconstruction et de développement de la province du Sud-Kivu et de la République Démocratique du Congo en général».

La RDC est un partenaire clé de l’Allemagne en Afrique. L’Allemagne, quant à elle, fait partie des principaux donateurs en RDC. Pendant les dernières négociations bilatérales entre la République Démocratique du Congo et la République fédérale d’Allemagne, le gouvernement allemand a mis à disposition de nouveaux fonds pour un montant de 105,3 millions d’euros pour l’année 2013. Les pôles prioritaires de la coopération germano-congolaise en RDC sont la protection et la gestion durable des ressources naturelles (forêts, biodiversité, secteur minier), eau, assainissement et micro finance. Les régions prioritaires sont à l’Est du pays; notamment les deux Kivu et le Maniema. Ainsi une partie très significative de cette somme a été prévue pour intensifier l’engagement au Sud-Kivu.

 Il convient de rappeler que les projets de la coopération bilatérale allemande sont exécutés par la coopération financière allemande représentée par la banque allemande au développement «KfW», la Coopération technique allemande représentée par l’ Institut fédéral des géosciences et des ressources naturelles «BGR» et la «Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit «GIZ». Ces trois organisations travaillent déjà depuis plusieurs années d’une manière cohérente et efficace avec les partenaires congolais au Sud-Kivu.

Tshieke Bukasa 

LEAVE A REPLY

*