5400 déplacés de Baday et Nambala bénéficient des biens non alimentaires

0
31

Grâce à un appui financier de Caritas Allemagne (DCV), 900 ménages victimes d’une attaque des rebelles ougandais de la LRA ont reçu une aide humanitaire d’urgence de Caritas Congo Asbl et de sa Structure diocésaine de Bondo, en Province Orientale. Cette intervention s’inscrit dans le cadre du «projet d’assistance humanitaire d’urgence en Articles Ménagers Essentiels (AME) à 800 familles déplacées victimes des attaques de la LRA dans les villages Baday et Nambala en décembre 2013, au Diocèse de Bondo, Province Orientale, en RD Congo», indique la caritasdev.cd.  Ces bénéficiaires font partie de 5.000 personnes qui ont été obligées de se déplacer dans la nuit du 24 au 25 décembre 2013 à Bulumasi, après l’attaque de leurs villages, Baday et Nambala, respectivement à 235 et 245 km à l’est du siège épiscopal du Diocèse de Bondo.

Chaque ménage a reçu un kit composé de 3 couvertures, 1 pièce de pagne pour dame, 8 pièces de friperies pour enfants et 4 pour adultes, 6 assiettes, 6 gobelets, 2 casseroles, 1 bidon de 20 litres, 2 seaux de 15 litres, 6 morceaux de savon de toilette et 6 autres de lessive. Geste généreux qui a permis aux bénéficiaires de recouvrir temporairement leur dignité et qui s’est déroulé en présence des autorités administratives et coutumières, notamment le Chef de Poste d’Etat de Bili.

Par ailleurs, Il est important de signaler qu’à cause du mauvais état de la route entre Kisangani et Bondo , longue de 210 km, les véhicules transportant des biens ont passé plus de trois semaines de voyage avant de réaliser cette assistance humanitaire. Partis de Kisangani le 08 mai, les camions ne sont arrivés à Bondo que le 1er juin 2014. Après Bondo, les biens à distribuer ont été ensuite acheminés au site de distribution à Bili, à 220 km.

Yves Kadima

LEAVE A REPLY

*