3ème Chan – 2ème tour aller, à Garoua : les Lions Indomptables confondus dans leur tanière par les Léopards 0-1

0
56

cameroun-rdcTrès peu de sportifs accordaient une chance aux carnassiers de la RDC devant ceux du Cameroun à l’annonce de cette affiche, pour le 2ème tour des éliminatoires du 3ème Championnat d’Afrique des nations de football, zone Afrique Centrale.

 Les Lions Indomptables se sont, pour ainsi dire, taillé une  réputation de solidité et de combativité. Et, pourtant quand l’on parcourt les confrontations entre les deux formations dans la compétition ouverte aux joueurs locaux, les Congolais ont mieux réussi devant eux. Ceux-ci alignaient deux victoires dont une enregistrée à Yaoundé (0-2), lors des éliminatoires de la 1ère édition, le 29 novembre 2008, contre un faux pas avant l’empoignade d’hier. N’est-ce pas peut-être pour cette raison que l’entraîneur principal de la RDC, Jean Muntubile Ndiela alias Djalma Santos, affichait un optimisme un peu excessif lors de la dernière séance d’entraînement, samedi au stade des Martyrs ? « Mes gars se sont préparés à fond. Un succès n’est pas à exclure bien que les Camerounais peuvent également nous faire mal. » Il avait cru bon d’ajouter : « Oui, j’ai les joueurs de Vita Club mais l’arrivée de ceux du TP Mazembe est capitale. »

Un détail à relever sur l’organisation proprement dite de deux face à face est que quand la partie congolaise optait pour un  match retour du tour de barrage, non au stade des Martyrs, à Kinshasa, comme cela aurait normalement dû l’être, mais plutôt pour le stade TP Mazembe de Kamalondo, à Lubumbashi, celle du Cameroun déplaçait aussi la manche aller du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé au stade Roumdé Adjia de Garoua, dans l’extrême nord du pays. En changeant même de date qui est passée du samedi 24 au dimanche 25 août.

Il se fait toutefois que la délégation des Léopards a alors éprouvé d’énormes difficultés pour trouver un moyen pour effectuer le périple camerounais. Prévu jeudi, un avion n’a pu être affrété que dimanche avec décollage vers 12h. Entre-temps, coup du sort, le quatuor arbitral soudanais désigné ne pouvait pas, de son côté,  atteindre à temps le lieu de la rencontre – Abdel Rahman Khalid (arbitre central), Khalafalla Abel Aziz (assistant 1), Medany Mustafa Abrahim (assistant 2) et Abdel  Gadir Badr El Din (4ème arbitre) avec comme commissaire au match le Sénégalais Badara Senè. Le match a donc été évidemment reporté au lundi 26 août, toujours à Garoua.

            Hier lundi, le stade Roumdé Adjia a servi de tanière aux Lions Indomptables qui s’en sont mal sortis puisque leurs visiteurs ont su sortir griffes et crocs. La situation s’est débloquée lorsque sur un centre de l’ailier droit Mbidi Mavuanga, l’autre occupant du couloir opposé, Mubele Ndombe Firmin (64ème), a offert la victoire aux félins tachetés, déjouant du coup tous les pronostics qui leur étaient défavorables.

Le plus dur reste cependant à faire. Le deuxième acte aura lieu vendredi prochain et les deux équipes devraient être privées de nombreux joueurs engagés avec leurs clubs dans la 17ème Ligue des champions (Coton Sports de Garoua) et dans la 10ème Coupe de la Confédération (TP Mazembe contre l’équipe tunisienne de l’AC Bizertin).

            Pour rappel, le Cameroun et la RDC se disputent la troisième place qualificative de la zone Afrique Centrale, les deux premières places ayant été occupées par le Congo et le Gabon qui avaient gagné au 1er tour. Les Léopards avaient été, à cette étape, bloqués par les Diables Rouges du Congo (2-1 à Kinshasa, le 7 juillet 2013, et 1-0 à Dolisie, le 28 juillet), tandis que les Lions Indomptables avaient été stoppés par les Panthères du Gabon (1-0 à Yaoundé, le 28 juillet, et 0-1 puis 5-6 à l’épreuve des tirs au but à Libreville, le 10 août).

Par ailleurs, dans la zone Afrique Australe, le Mozambique et l’Angola n’ont pas su se départager, 0-0, dimanche à Harare, en match aller. La seconde manche est programmée pour le samedi 31 août, à Luanda.

            Coup de tonnerre à Ndola où la Zambie a concédé la défaite face au Zimbabwe sur la marque étriquée de 0-1, qui la prive de la phase finale. Demi-finalistes lors de l’édition 2009 mais absents en 2011, les Chipolopolo ont vu leurs espoirs de qualification anéantis par Charles Sibanda (64ème) pour les Warriors. Pour le Zimbabwe, cette qualification obtenue aux dépens de la Zambie sonne comme une revanche puisqu’en juillet, lors de la finale de la COSAFA Cup (compétition réunissant les équipes de l’Afrique australe), la confrontation entre les deux nations avait tourné à l’avantage des Zambiens qui l’avaient emporté 2-0.

Voici ci-après les quatorze équipes déjà qualifiées pour le tour final prévu du 11 janvier au 1er février 2014 en Afrique du Sud :

Afrique du Nord : Libye, Maroc ; Afrique de l’Ouest A : Mauritanie, Mali ; Afrique de l’Ouest B : Ghana, Nigeria, Burkina Faso ; Afrique Centrale : Congo, Gabon ; Afrique Centre Est : Ethiopie, Burundi, Ouganda ; Afrique Australe : Afrique du Sud, Zimbabwe.

SIKI NTETANI MBEMBA

LEAVE A REPLY

*