30 – 31 mars 2018 : Congrès extraordinaire de l’UDPS

0
184

Initialement annoncé pour les 26 et 27 février 2018 mais décalé à cause de la marche pacifique des laïcs catholiques fixée au dimanche 25 février, le Congrès Extraordinaire de l’UDPS va finalement se tenir du 30 au 31 mars. La confirmation est venue du Secrétaire général Jean-Marc Kabund en personne, à l’occasion du point de presse qu’il a animé hier mardi 13 mars au siège du parti, dans la commune de Limete, en présence de plusieurs cadres et militants.

Ce forum, a-t-il rappelé dans la décision portant sur sa convocation, aura un seul point à son ordre du jour : l’élection du successeur d’Etienne Tshisekedi à la présidence du parti. C’est le lieu de signaler que les frais d’organisation ont été réunis grâce aux
contributions des cadres et combattants tant de l’intérieur que de l’extérieur.
S’agissant de la course à la présidence, les critères d’éligibilité se
présentent comme suit :
Être de nationalité congolaise ; détenir une carte de membre ; être
membre effectif de l’UDPS depuis au moins 20 ans ; être détenteur d’un
titre académique équivalent au moins au graduat ou justifier d’une
expérience avérée au sein des organes du parti ; être en règle de
cotisation depuis 2011 ; être de bonne moralité ; faire preuve de
constance politique au sein du parti ; n’avoir jamais été sanctionné
par les instances du parti pour vagabondage politique ; avoir un
domicile connu en RDC ; etc.
On signale qu’un candidat s’est déjà déclaré officiellement : il
s’agit de Félix Tshisekedi, Secrétaire général Adjoint chargé des
Relations extérieures. Démocrate, il a fait savoir qu’il était prêt à
se soumettre à un débat contradictoire contre d’autres prétendants au
poste.
L’enjeu de ce Congrès est de mettre fin à la polémique qui commençait
à prendre corps au sujet de la direction du parti et aussi à la
confusion entretenue autour des ailes dissidentes qui rêvaient de
déstabiliser la « maison-mère ».
Kimp
DECISION N° 01/UDPS/PP/2018 DU 13 MARS 2018 PORTANT CONVOCATION DU
CONGRES EXTRAORDINAIRE DE L’UNION POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES
SOCIAL/TSHISEKEDI
Le Secrétaire Général faisant intérim du Président du Parti,
Vu les statuts du Parti tels que modifiés et corrigés en date du 25
janvier 2013, spécialement en leur article 26 ;
Vu la décision n° 003/UDPS/PP/16 du 8 Août 2016 portant nomination du
Secrétaire Général du Parti ;
Vu la décision n°01/UDPS/PP/17 du 15 novembre 2017 portant création de
la Commission Technique Préparatoire du Congrès Extraordinaire de
l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ;
Vu la décision n° 02/UDPS/PP/17 du 17 novembre 2017 portant
désignation des membres de la Commission Technique Préparatoire du
Congrès Extraordinaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès
Social ;
Vu le rapport final de la Commission Technique Préparatoire du Congrès
Extraordinaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ;
Considérant qu’il y a lieu de convoquer le Congrès Extraordinaire en
vue de l’élection du nouveau Président du Parti pour combler le vide
laissé par feu Président Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA ;
Vu l’urgence et la nécessité ;
Décide :
Article 1. Il est convoqué à Kinshasa, du 30 au 31 mars 2018, le
Congrès Extraordinaire électif  du Président de l’Union pour la
Démocratie et le Progrès Social, UDPS/TSHISEKEDI

Article 2. La Commission Préparatoire du Congrès Extraordinaire du
Parti est chargé de l’exécution de la présente décision.

Article 3. La présente décision entre en vigueur à la date de sa signature.

Ainsi fait à Kinshasa, le 13 mars 2018

Jean Marc KABUND -A- KABUND
Secrétaire Général
faisant intérim
du Président du Parti