2ème édition du Festival des Solidarités : la dernière ligne droite

0
36

Danis Singoma, coordonnateur du Festival des Solidarités, Camille Milabio, son directeur artistique, et Daniel Kumbu, son chargé de communication, ont rencontré les artistes hier, jeudi 9 septembre 2010, au cercle Mont des Arts à Gombe, pour peaufiner les derniers préparatifs de la deuxième édition de ce festival qui démarre le mardi 14 septembre 2010. 

Comme lors de la première rencontre avec les artistes le vendredi 20 août 2010 dans l’église de l’Armée du salut de Kisenso, au quartier Amba, les trois animateurs de ce festival ont expliqué ce qu’on entend par ce festival qui tire son origine du Forum social organisé à Kinshasa en 2007. Et les artistes ont réagi avec des propositions pour la réussite de ce festival qui se tiendra du 14 au 18 septembre 2010.

            Le festival de Solidarités est un moment populaire d’ouverture et de mobilisation citoyenne, un espace d’expression et de réflexion autour des conditions socio- économiques de la population engendrées par les effets de la mondialisation marchande. C’est une nouvelle forme d’expression populaire, une nouvelle forme de résistance face à la dégradation sociale, politique et économique. Une nouvelle forme d’expression par le truchement de l’art.

            Le festival de Solidarités vise globalement à promouvoir de nouvelles formes d’expression populaire d’engagement et de participation citoyenne à la construction d’une société jeune, équitable, égalitaire et solidaire.

            Comme objectifs spécifiques, il vise à faire prendre conscience à la population de son pouvoir citoyen dans la lutte contre les injustices et les inégalités ; à promouvoir après la maîtrise des contextes et concepts, les débats d’idées et la formulation d’alternatives face à la dégradation continue des tissus économique, social et culturel ; à favoriser des échanges et des alliances entre les personnes morales et/ou physiques qui combattent les inégalités et les injustices pour la mise en place des synergies…

            Les principales activités du festival sont une caravane populaire de promotion de la solidarité, la musique populaire de sensibilisation, la déclamation des poèmes d’éveil citoyen, la peinture populaire, des conférences- débat, la projection des films africains.

            Cest une initiative du Réseau de promotion de la démocratie et des droits économiques et sociaux (PRODDES). Y prennent part les artistes « engagés ».           

Jean- René Bompolonga    

 

 

LEAVE A REPLY

*