240 réfugiés burundais rentrent dans leur pays

0
109

Un convoi transportant 240 réfugiés burundais depuis la Rd Congo a traversé la frontière de retour vers le Burundi, marquant ainsi le début d’une nouvelle série de retours librement consentis dans le cadre de l’une des situations de réfugiés les plus anciennes au monde, signale un communiqué du HCR du mardi 5 octobre 2010.

            Les réfugiés rapatriés font partie d’une population de 10.000 réfugiés qui devraient rentrer au Burundi ces prochains mois au rythme d’un convoi par semaine. Une fois de retour chez eux, ils bénéficieront des programmes d’intégration du HCR, comprenant des soins de santé et l’éducation. Ils recevront également des kits pour la construction des abris.

            Ce retour est le tout premier que le HCR a pu organiser depuis la province du Sud Kivu en RDC, où l’insécurité avait jusque-là empêché toute opération de rapatriement. Sur place, les réfugiés – ils sont 15.000 au total principalement dans les régions d’Uvira et de Fizi – sont les derniers parmi des dizaines de milliers de Burundais qui avaient fui des affrontements ethniques survenus dans leur pays en 1972 et plus tard au début des années 90. Parmi les réfugiés présents au Sud Kivu, 10.000 d’entre eux ont fait part au HCR de leur souhait de rentrer dans leur pays d’origine. Parmi les 5.000 restants, un grand nombre souhaite s’installer définitivement en RDC et le HCR travaille avec le gouvernement pour répondre aux besoins dans le cadre de leur intégration.

            En plus de la population de réfugiés burundais accueillie au Sud Kivu, on compte quelque 16.500 réfugiés burundais ailleurs en RDC et près de 80.000 dans d’autres pays voisins du Burundi. Durant les six dernières années, plus d’un demi- million sont rentrés chez eux sur une base volontaire, la plupart avec l’assistance du HCR. D’autres se sont

installés dans le pays où ils ont obtenu le statut de réfugié : la Tanzanie, par exemple, a accordé la citoyenneté à 162.000 d’entre eux.

            Le Burundi est lui-même un pays accueillant des réfugiés avec quelque 41.000 réfugiés congolais présents dans quatre camps et en zone urbaine. Quelque 2.000 d’entre eux ont demandé l’aide du HCR pour rentrer en RDC cette année et le HCR espère commencer les rapatriements le 20 octobre. Ce programme de rapatriement volontaire entre les deux pays – les Burundais dans une direction, les Congolais dans l’autre – intervient après la signature d’un accord tripartite entre le HCR, le Burundi et la RDC, en date du 11 décembre 2009, indique le communiqué du HCR. 

JRB

LEAVE A REPLY

*