Stéphanie Boale Manfroy se lance dans la poésie avec « Marcher sur vos traces »

0
346

2994466949_1_3_JlWLXkhAStéphanie Boale Manfroy se lance dans la poésie avec « Marcher sur vos traces »

« Alors me voici, engagée,                                                                                                            

 A marcher sur vos traces ».

Cette militante de savoir n’est autre que Stéphanie Boale Manfroy. Elle s’est engagée à marcher sur les traces de « ceux qui ont permis à l’oralité de se conserver ». Plus loin, elle sera plus précise :

« Grâce à vos ouvrages,   vous avez laissé                                                                                                           un héritage à la postérité :   Celui de connaître                                                                                                       Son histoire  Et ses mœurs. »

Concrétisant davantage sa carrière d’écrivain, elle vient d’ajouter un autre ouvrage à la littérature rdcongolaise. C’est un recueil de poèmes intitulé « Marcher sur vos traces ». Sa plume continue à cracher des mots qu’elle a d’abord mis dans le « Testament d’une mère », et ensuite dans « Ntoma »…

…Aujourd’hui, c’est dans ce recueil de poèmes que, en s’amusant avec les mots, l’auteur rend un vibrant hommage à ceux qui ont pris la peine de noircir des pages pour transmettre des valeurs à leurs contemporains et à la postérité. Mais pas seulement à eux.

Avec des mots bien choisis et bien agencés, l’auteur rend aussi hommage à ce qu’elle qualifie d’héros anonymes. Elle écrit :

« Je connais les noms d’illustres personnages

A qui l’humanité entière rend hommage (…)

Mais il existe aussi des anonymes héros

Dont les mérites ne produisent pas d’écho.

Loin d’être parfaits, ils sont courageux,

Indulgents, bienveillants ou généreux… ».

Dans ce poème intitulé « Mon père, ce héros anonyme », Stéphanie Boale Manfroy pense que bien des parents se retrouveront dans ce poème pour le grand travail qu’ils abattent au jour le jour.

La poétesse ne s’arrête pas qu’aux hommages. En bonne observatrice de la société, elle décrit, à sa manière, la réalité que vit la RDC, son pays. Elle écrit, par exemple, dans « Comme une bougie allumée » :

« O toi, pays du grand fleuve, de l’okapi et du cuivre.

De tous les horizons, des hommes  sont venus chez toi.

Dans le seul but de devenir riche et célèbre,

Avec convoitise et désirs comme seuls bagages. »

Ou encore, dans ce poème intitulé « L’homme couché », elle déclame :

« Lève-toi, ne demeure pas trop longtemps incliné.

A cause de ton sous-sol excessivement convoité,

Des alliés véreux souhaitent ta balkanisation.

Débout et avec les tiens, empêchez cette supposition »

Le choix des mots fait dans un style soutenu et lyrique rend la lecture de « Marcher sur vos traces », un véritable régal. On aimerait voir ces poèmes se prolonger sans cesse, ne pas s’arrêter tant l’entretien entre l’auteur et l’alphabet est magnifique.

Ecrivain bilingue, Stéphanie Boale Manfroy est restée égale à elle-même avec des poèmes écrits à la fois en français et en lingala. Contenant 59 pages, « Marcher sur vos traces » est publié par les Editions « Panubula », à Bruxelles et est vendu à Kinshasa par les Editions Paulines à 5$.

Jean-René Bompolonga