Conflit successoral au cœur d’un débat devant le TGI/Gombe

0
53

justice6Le Tribunal de Grande Instance de Gombe est saisi par la requête de Dieluambako et consorts contre Ngonda Mambu. Le conflit qui oppose les deux parties au procès porte sur des biens successoraux.  A l’audience d’hier mercredi 17 février 2016, le tribunal est saisi sur les mesures provisoires ordonnant la suspension de la décision rendue par le premier juge en leur défaveur. Laquelle décision permet à une certaine Mwepu de poser certains actes dans la succession pour se prévaloir de la qualité de liquidateur. En clair, le jugement attaqué confirme le précité comme liquidateur de la succession, en violation flagrante de la loi.

Dans son avis rendu sur le banc, l’officier du Ministère Public, a demandé au tribunal de prendre acte de la demande des mesures provisoires sollicitées par la partie plaignante, Dieluambako. Selon l’organe de la loi, la demande de  Dieluambako doit être déclarée recevable et fondée parce que lesdites mesures permettront aux deux parties de revenir devant le tribunal pour développer le fond, permettant ainsi une bonne administration de la justice. Le tribunal a pris en délibéré ces moyens et a promis de se prononcer dans le délai légal.

Il y a lieu de préciser que la partie Ngonda Mambu n’était pas présente à l’audience. De leur côté, signale-t-on,  Dieluambako et consorts estiment que ce jugement altère la vérité et a été rendu par défaut, c’est-à-dire en leur absence, dans le but de procurer un avantage illicite à la partie adverse. Etant donné que le fond du litige n’a pas été débattu, les avocats des plaignants ne s’étant limités que sur la forme sans pour autant toucher le fond.

Murka