La Dynamique somme la CENI d’enrôler maintenant !

0
173

dynamique oppositionLa date du 10 février 2016 a été choisie par la CENI pour le lancement des opérations de révision du fichier électoral. La Dynamique de l’opposition est convaincue que « ce choix n’est pas innocent, car elle coïncide avec sa ligne rouge ».

«Nous comprenons aisément qu’il s’agit d’un simple effet d’annonce pour distraire la population », a lâché Jean-Lucien Bussa, son modérateur, au cours d’un point de presse qu’il a animé hier jeudi 4 février 2016 dans la salle des conférences de la paroisse Notre Dame de Fatima.

Entourés de ses pairs Martin Fayulu, Jean- Bertrand Ewanga, Ingele Ifoto, Jacques Djoli…, il a pris à témoin l’opinion nationale et internationale sur ce qu’il qualifie « d’agitation statique de la CENI, manifestement intégrée dans l’optique évidente et malveillante de distraire  la population ».

Bussa a invité « la CENI et tout son personnel à se mobiliser effectivement pour l’organisation des élections, conformément  aux dispositions constitutionnelles, légales et réglementaires ».

            « Nous refusons par conséquent tout obscurantisme autour du calendrier électoral et exigeons de la CENI le début effectif du processus d’enrôlement des électeurs en vue des élections présidentielle et législatives », a martelé le modérateur de la Dynamique, avant de demander à cette institution d’appui à la démocratie « d’exécuter purement et simplement le volet 3 de son propre calendrier global du 12 février 2015 sur les élections présidentielle et législatives », que sa famille politique avait accepté dans sa déclaration du 27 février 2015.

            «Nous fustigeons et repoussons d’ores et déjà toutes manœuvres de quelque nature que ce soit de la part de la CENI et de toute autre institution qui paraitrait comme une manipulation, une planification insidieuse et inacceptable d’un quelconque glissement technique des mandats aux motifs de contraintes opérationnelles, politiques, logistiques ou financières, car le peuple congolais ne l’acceptera pas », a déclaré Jean Lucien Bussa.

            L’élu de Budjala félicite le peuple congolais qui, « bravant les intimidations, menaces et arrestations arbitraires exécutées par  le pouvoir en place, a commémoré, le 19 janvier 2016, la journée des martyrs de la démocratie, dans la dignité à travers toutes les provinces ».

            La Dynamique demande au peuple congolais « de tenir bon, de rester vigilant et de résister comme il a su héroïquement le démontrer dans la semaine du 19 au 25 janvier 2015, pour bâtir, par le respect et la protection de la constitution , un véritable Etat droit démocratique au cœur de l’Afrique.

            Le précité a fait savoir que dans le cadre du Front Citoyen, un programme de manifestations pacifiques et populaires sera incessamment annoncé.

ERIC WEMBA