Caritas Congo : bilan 2015 positif

0
146

caritas Congo_0Créée il y a 55 ans, Caritas Congo Asbl n’a pas dérogé à sa règle habituelle de rendre compte de ses actions au public. Dans le cadre de la mission lui assignée, elle a présenté hier jeudi 4 février 2016 le rapport annuel de ses activités en 2015. C’est une manière, pour cette structure de la Conférence Episcopale Nationale du Congo(CENCO), de justifier les fonds mobilisés en faveur des personnes les plus vulnérables.

On retient à ce propos que différentes activités étaient réalisées par les Services de promotion de la solidarité et du partage, de la Santé et du développement. Le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo, Dr Bruno Miteyo, a soutenu dans son allocution que cette manifestation se voulait un exercice de transparence pour cerner la traçabilité des travaux réalisés et non une occasion d’autosatisfaction pour la Caritas Congo Asbl.

C’est ainsi qu’il faut montrer les bonnes œuvres avec la grâce de Dieu et la générosité des partenaires car, il a régné un climat de confiance mutuelle tout au long de l’année 2015. La Caritas ne pense qu’à accomplir le travail de Dieu comme le dit l’évangile de St Matthieu, au chapitre 5, verset 13.

Fidèle à sa mission d’assurer la promotion intégrale de  la personne humaine et de la communauté humaine, telle que recommandée par les Evêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, Caritas Congo Asbl ne cesse d’augmenter l’efficacité de la contribution de l’église catholique dans la lutte contre la pauvreté, depuis sa création.

55 ans après, elle présente le travail abattu avec ses différents partenaires. Ce bilan s’articule autour de quatre axes stratégiques du plan d’action 2013-2017. Selon son Secrétaire exécutif, il s’agit du réseau Caritas au Congo renforcé et devenu plus efficace. C’est une compassion en action à travers la prévention et les réponses aux urgences, la promotion du développement humain intégral ainsi que le plaidoyer pour un monde meilleur au travers la lutte contre les  causes des injustices et inégalités.

            Cependant, pour réaliser ce programme, Caritas Congo a mobilisé l’équivalent de 33.534.417 dollars américains émanant des différents partenaires. De cette enveloppe, on signale un complément de 185.417.209 américains destiné au projet mis en œuvre et au soutien de l’édification de la jeunesse congolaise par la paie des salaires des fonctionnaires du ministère de l’Enseignement primaire, Secondaire et initiation à la Nouvelle Citoyenneté dans plusieurs coins de la RDC où il n’existe aucune institution financière capable d’assumer cette tâche. Toutes ces contributions donnent un total de 218.915.627 dollars américains qui avait permis de servir directement ou indirectement environ 7000.000 de personnes à travers la République Démocratique du Congo.

            Par ailleurs, il faut signaler des progrès sociaux significatifs, mais encore timides, enregistrés dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le Développement, lesquels se présentent comme des défis ouverts à tout acteur de développement. La Caritas Congo Asbl va poursuivre son plaidoyer pour que les efforts de stabilisation du cadre macroéconomique fournis par le gouvernement congolais, avec un taux de croissance de 9,5% en 2014, puissent produire des effets réels sur les conditions de vie de plus de 70 millions des Congolais.

Yves Kadima