La Dynamique se souvient des martyrs de janvier 2015

0
61

 

dynamique oppositionEn République Démocratique du Congo, le mois de janvier 2015 était marqué, sur le plan politique, à Kinshasa comme en provinces, par des manifestations de protestation contre la tentative de modification de la loi électorale par les députés de la Majorité présidentielle.

Pendant six jours, soit du 19 au 25 janvier 2015, les manifestants avaient paralysé la capitale de la RDC ainsi que plusieurs villes de l’arrière-pays pour dire « non » au tripatouillage de la loi électorale.

Mais cette grogne populaire avait été violemment réprimée par les forces de l’ordre, provoquant ainsi des pertes en vies humaines. La Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) avait fait état de plus de 40 morts alors que le gouvernement dressait un bilan de 19 morts.

En se souvenir de ces martyrs de la démocratie, la Dynamique de l’Opposition organise le 19 janvier 2016 sur toute l’étendue de la Républiques, des manifestations d’hommage aux disparus. 

On souvient que cette plate-forme politique avait, à l’occasion, appelé les masses populaires à barrer la route au projet de loi électorale défendu par le vice-premier et ministre de l’Intérieur, et spécialement son article 8, qui faisait du recensement général de la population congolaise, un préalable à la tenue des élections présidentielle et législatives nationales.

Elle voudrait, à travers cette commémoration,  mobiliser de nouveau le peuple congolais contre le glissement et le troisième mandat du Chef de l’Etat actuellement en fonctions.                                                             EW

DEVOIR DE MEMOIRE

Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir, dit-on. Et la dignité d’un peuple se mesure dans sa capacité à observer le devoir de mémoire qui donne un sens à son existence et à sa raison d’être;

L’histoire retiendra, en effet, que dans la semaine du 19 au 25 janvier 2015, répondant à l’appel de la Dynamique de l’Opposition, le peuple congolais, s’est spontanément levé comme un seul homme pour exprimer, de manière on ne peut plus claire, son refus de voir Monsieur Kabila réaliser un coup d’état constitutionnel au moyen d’une loi électorale inique ;

Pour cela, près d’une centaine de nos courageux compatriotes ont été tués, victimes de l’extrémisme de la police et de la garde présidentielle déguisée qui ont utilisé des moyens non indiqués notamment les tirs à balles réelles, le lancement de grenades à détonation, de gaz lacrymogènes ainsi que la brutalité physique excessive sur les paisibles manifestants;

Un an après, il est regrettable de constater que rien n’a changé. Le régime multiplie des initiatives malheureuses dont l’objectif répond à la même logique que la volonté manifeste de violer la Constitution de la République aux fins de s’octroyer, au travers d’un forum extraconstitutionnel, un mandat supplémentaire, lui aussi en dehors de la Constitution;

C’est pourquoi, les Membres de la Dynamique de l’opposition, en commémoration de nos martyrs tombés, parfois dans l’anonymat, en janvier 201:5, et s’inspirant de leur bravoure exceptionnelle, invitent le peuple congolais au devoir de mémoire et lancent un vibrant appel à toutes les Congolaises et à tous les Congolais pour qu’ils participent massivement aux activités qu’ils organisent ce mardi 19 janvier 2016 sur toute l’étendue du territoire national afin d’exprimer notre ras-le-bol et barrer la route à tout projet de glissement de Monsieur Kabila en violation de la Constitution;

A cet effet, le programme de toutes ces activités vous sera communiqué par les voies habituelles ;

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo et son vaillant peuple.

Fait à Kinshasa le 13 janvier 2016

Hon. Jean-Lucien BUSSA

Modérateur