21 résolutions pour conquérir le pouvoir en 2011

0
29

 L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), à l’issue de son Premier Congrès qui s’est tenu du 10 au 14 décembre 2010, est parée pour affronter toutes les échéances électorales de 2011. Cette conviction est de Rémy Masamba, ancien secrétaire général de l’Udps et président de la Commission chargée de l’organisation de ce congrès (appelée ‘Choc’). En effet, depuis la fin des travaux, l’opinion attend toujours la publication des tou résolutions prises lors de ces assises.   Le Phare lui a demandé les raisons de ce silence et aussi ce qui retarde la formation du gouvernement de la « Fille aînée de l’opposition congolaise » au moment où la parti est revigorée par le retour triomphal d’Etienne Tshisekedi.

          De prime abord, Rémy Masamba a tenu à préciser que la publication officielle des résolutions du Premier Congrès de l’Udps sera effective bientôt, dès que le Président national du Parti aura signé la décision. Toutefois, il a précisé qu’en tout et pour tout il y a eu 21 résolutions issues de ces travaux. Enumérant certaines de ces résolutions, il a rappelé les deux plus importantes rendues publiques à la clôture des assises, à savoir, l’élection d’Etienne Tshisekedi comme président national du parti et son investiture comme candidat de l’Udps à  la prochaine élection présidentielle prévue en 2011 dans notre pays.
          Il a souligné que ces premières résolutions sont accompagnées par d’autres dont celles modifiant et complétant les statuts du parti qui existent depuis 1982 et qui ont été amendés pour la première fois en 1994, lors du Conclave de Bondeko. En outre, il signale qu’une résolution consacre Etienne Tshisekedi wa Mulumba comme  le « Père de la Démocratie en RDC », compte tenu de sa lutte héroïque menée face aux aux dictatures qui se sont succédées dans notre pays.

Exécutif du parti : période de larges consultations

          Le Président de la « Choc » a cité aussi d’autres résolutions sur la gestion du parti et sa participation effective aux prochaines échéances électorales. Une résolution dissout tous les organes du parti qui ne sont pas conformes aux statuts modifiés et complétés par le Premier Congrès de l’Udps. Plusieurs résolutions abordent la question de la participation aux élections de 2011. D’autres parlent de l’éthique, de la bonne gouvernance, de la planification des activités du parti, de l’organisation des ressources et des finances du parti. Et d’autres concernent l’éducation, la promotion du genre et de la parité entre l’homme et la femme, la justice équitable, la participation du peuple, à travers ses structures sociales et politiques, au projet de l’Udps.
          Enfin, Rémy Masamba explique qu’actuellement le Président national de l’Udps procède à des larges consultations pour la formation du gouvernement du parti. Il signale qu’Etienne Tshisekedi a été absent du pays pendant un temps. Il doit se donner le temps nécessaire pour appréhender toutes les réalités du parti à travers notre pays qui est un sous-continent avant de mettre sur pied un exécutif responsable.

SAKAZ   

LEAVE A REPLY

*