12.500 nouveaux enseignants seront payés

0
2509

IMG_0463Les représentants des syndicats du secteur de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) – rassemblés dans leur plateforme appelée « Intersyndicale de l’EPSP » – ont été invités par le Gouvernement représenté par trois de ses membres, à savoir Maker Mwangu Famba, ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS/INC) ; Ernestine Nyoka, vice-ministre du Budget et Albert Mpeti, vice-ministre des Finances, à une rencontre préparatoire de la rentrée scolaire. Elle a eu lieu le vendredi, 04 septembre 2015, dans la selle des réunion du CREK (Centre des ressources des enseignants de Kinshasa). A cette occasion, Ernestine Nyoka a précisé qu’à l’occasion de cette rentrée scolaire, 12.500 enseignants qui étaient non-payés (NP) seront servisyé à partir du mois d’octobre 2015. En outre, le Gouvernement reste attentif aux diverses doléances des enseignants dans l’objectif de l’amélioration de leurs conditions de vie.

Jacques Lukuku, porte-parole de l’intersyndicale de l’Epsp, a affirmé que ses collègues et lui-même allaient se mettre au travail pour remettren au gouvernement  et cela dans un bref délai, leur cahier de revendications. Il a précisé, comme ses collègues syndicalistes, que la rentrée scolaire n’a jamais étré un fait syndical. Par conséquent, tous les enseignants sont appelés à être présents à leur poste de travail, le jour de la rentrée des classes, soit aujourd’hui lundi 07 septembre 2015.

Il convient aussi de souligner que les deux parties – gouvernement et syndicats – sont tombées d’accord pour que les cours se donnent dès le premier jour de la rentrée des classes, pour maximiser les chances de réussite des élèves.

SAKAZ