102 femmes violées par les FDLR au Sud-Kivu

0
34

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) est en mesure de confirmer, à ce jour, le viol d’au moins 102 femmes et une mineure par des combattants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) au cours d’attaques de ce groupe armé entre novembre 2010 et janvier 2011 dans plusieurs villages des provinces du Katanga et du Sud-Kivu, a déclaré le porte- parole de la Monusco Madnodje Mounoubai lors de la conférence de presse hebdomadaire d’hier de la mission onusienne. 

Selon le porte- parole onusien, cette confirmation est consécutive aux missions conjointes du BCNUDH, de la section des Affaires civiles, d’UNPOL, et de la commission diocésaine Justice et paix dans cinq camps des déplacés dans les environs de Kalemie, province du Katanga au début du mois de mai 2011.

Madnodje Mounoubai a souligné que ce nombre n’était pas exhaustif dans la mesure où certaines d’entre elles ont préféré ne pas approcher l’équipe, de peur d’être stigmatisées par leur famille ou communauté.

Plusieurs maisons et boutiques auraient été pillées, des hommes et des femmes enlevés, sans que le BCNUDH puisse en déterminer le nombre exact. Le BCNUDH envisage d’effectuer une nouvelle mission dans les camps des déplacés pour collecter plus d’informations sur les victimes des viols et autres violations des droits de l’homme.

Par ailleurs, à Kinshasa, selon la même source, le BCNUDH procédera à l’ouverture de deux cliniques juridiques, le 27 mai 2011, au quartier Matonge dans la commune de Kalamu, lesquelles offriront une assistance pré-judiciaire et judiciaire gratuite aux victimes des violences sexuelles et à leurs familles. Ces deux cliniques s’ajouteront aux 10 autres, ouvertes dans les provinces du Bandundu, Bas- Congo, Kasai- Occidental et oriental et Katanga, qui s’inscrivent dans le cadre du projet de renforcement de la lutte contre l’impunité des violences sexuelles financé par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement.

Omari Feza (Stg/Ifasic)     

LEAVE A REPLY

*