1 million USD pour améliorer la lecture des élèves

0
34

worldvision.brandmasterProgramme novateur basé sur des évidences de l’alphabétisation, le projet « Literacy Boost » de l’organisation non gouvernementale « World Vision » est déjà opérationnel à Kinshasa et au Bas-Congo, afin d’aider les enseignants, les élèves, les parents et les membres de la communauté à construire les compétences des enfants pour la lecture indépendante. Lancé officiellement le 26 novembre 2014 à l’occasion d’un atelier organisé au Cercle Elais avec des partenaires du secteur éducatif, ce projet vise, en clair, l’amélioration de la lecture et de la compréhension chez les élèves en RDC. « Contrairement à d’autres projets que nous avons, ici nous nous focalisons sur les enfants de première jusqu’en sixième années primaires, pour essayer de mettre en place un système qui va les aider à faire plus facilement la lecture. Nous allons donc essayer de le faire en langues nationales… » a précisé Scott Lout,
directeur national de World Vision.
En effet, sur fond d’un budget d’un million de dollars, le projet vise 16 000 enfants (filles et garçons) dans 50 écoles du Bas-Congo et de Kinshasa. « Ce sont des provinces-pilotes à l’heure actuelle. A l’avenir, nous comptons l’étendre partout où nous sommes entrain de travailler, c’est-à-dire Equateur et Katanga, Province Orientale » a promis Scott Lout, avant d’ajouter que le projet ne vise pas seulement l’apprentissage à l’école.
Enfin, le directeur national a précisé que la démarche de World Vision ne consiste pas à mettre en place un nouveau système, mais elle va travailler avec les structures qui existent déjà, en renforçant les capacités des enseignants et en les responsabilisant davantage.
Il convient de noter que cette approche pédagogique  a trois volets pour  booster l’alphabétisation. Il s’agit, d’abord, des évaluations  des acquis scolaires en lecture  de base et de fin ; ensuite, de la formation des enseignants à intégrer les cinq compétences de base en lecture dans leurs programmes réguliers afin de veiller à ce que les enfants apprennent à lire et restent motivés à apprendre  en classe(la connaissance de l’alphabet, la connaissance des phonétiques, la fluidité, le vocabulaire et la compréhension) ; et, enfin, l’action communautaire consistant à mobiliser les parents et les communautés à soutenir les enfants dans leur apprentissage  à lire en s’amusant  hors de l’école des activités d’alphabétisation et par la création de matériels de lecture pertinents  en langues locales au niveau local.
Travaillant avec le ministère de l’EPSP, en s’alignant sur le programme national de l’éducation, World Vision  RDC, organisation  chrétienne de développement    transformationnel,    de    secours d’urgence   et  de  plaidoyer, est  focalisée   sur  le bien-être   de   l’enfant. Elle   travaille   avec  les   familles ainsi que  leurs   communautés   en vue  d’attaquer   les racines de  la  pauvreté   et  de  l’injustice. World  Vision travaille aussi  aux  côtés  des  pauvres et  des  opprimés comme  une démonstration   de  l’amour inconditionnel de Dieu  pour tous les peuples en tant qu’organisation    humanitaire.
Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*